Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Linux
  3. Gestion du compte utilisateur
Extrait - Linux Principes de base de l'utilisation du système (8e édition)
Extraits du livre
Linux Principes de base de l'utilisation du système (8e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Gestion du compte utilisateur

Introduction

Bien que les utilisateurs ordinaires ne possèdent pas les droits nécessaires à l’administration du système, ils peuvent néanmoins modifier leur environnement personnel.

L’utilisateur peut personnaliser la définition de son compte (mot de passe, nom complet, shell par défaut), modifier le comportement du shell qu’il emploie (variables d’environnement, alias...), adapter l’interface graphique à ses goûts, et bien sûr organiser ses fichiers dans les répertoires prévus à cet effet.

Modification du compte

Les comptes utilisateur sont créés par l’administrateur pendant ou après l’installation du système. Leurs définitions contiennent des valeurs par défaut que l’utilisateur a le droit de visualiser et modifier à l’aide des commandes suivantes.

Les commandes finger et who, décrites dans le chapitre Connexion et premières commandes, retournent plusieurs informations concernant les comptes utilisateur. Le fichier /etc/passwd contient une grande partie de ces informations et ne peut être modifié que par root.

Exemple de fichier /etc/passwd :

root:x:0:0:root:/root:/bin/bash  
bin:x:1:1:bin:/bin:/sbin/nologin  
daemon:x:2:2:daemon:/sbin:/sbin/nologin  
nobody:x:99:99:Nobody:/:/sbin/nologin  
nicolas:x:1000:1000:Nicolas Pons:/home/nicolas:/bin/bash  
linus:x:1004:1000:Linus Torvalds:/home/linus:/bin/bash  
richard:x:1005:1000:Richard M. Stallman:/home/richard:/bin/bash 
ken:x:1001:1000:Ken Thompson:/home/ken:/bin/bash  
dennis:x:1002:1000:Dennis Ritchie:/home/dennis:/bin/bash  
eric:x:1006:1000:Eric S. Raymond:/home/eric:/bin/bash  
alan:x:1007:1000:Alan Cox:/home/alan:/bin/bash  
gordon:x:1003:1000:Gordon E. Moore:/home/gordon:/bin/bash 

Chaque ligne de ce fichier caractérise un compte utilisateur et les sept champs séparés par : (deux-points) sont :

  • Le login (ou nom d’utilisateur) :...

Données personnelles

Les données utilisateur - ou plus exactement les fichiers contenant les données des utilisateurs - sont stockés à différents endroits sur le système de fichiers ; connaître leur emplacement est important lorsqu’on désire sauvegarder l’ensemble des données d’un utilisateur sans omettre certains fichiers.

1. /home

Les fichiers appartenant aux utilisateurs sont dans leur majorité stockés dans les répertoires personnels associés. Le répertoire personnel d’un utilisateur est généralement un sous-répertoire de /home qui porte le nom du compte.

Tous les fichiers de configuration des applications exécutées par l’utilisateur sont stockés ici. Ces fichiers de configuration portent un nom commençant habituellement par un point ainsi ils ne risquent pas d’être listés par défaut avec la commande ls.

[nicolas]$ pwd 
/home/nicolas 
[nicolas]$ ls 
Bureau     fic     Modèles  Public           Vidéos 
Documents  Images  Musique  Téléchargements 
[nicolas]$ ls -a 
.              .esd_auth        Images           .pulse-cookie ...

Environnement shell

Lorsque l’utilisateur se connecte au système sur un terminal texte, plusieurs fichiers sont lus au lancement du shell pour définir l’environnement de travail.

1. /etc/profile

Le fichier /etc/profile est un script shell qui est exécuté en premier lors de la connexion à un terminal texte. Ce fichier contient les variables d’environnement de base de tous les processus, et seul l’administrateur système peut le modifier. En outre, ce fichier exécute des commandes dans l’environnement du shell de connexion.

Ce script n’est interprété qu’à la connexion de l’utilisateur.

2. ~/.bash_profile, ~/.bash_login, ~/.profile

Après lecture du fichier /etc/profile, Bash recherche le fichier ~/.bash_ profile, ~/.bash_login ou ~/.profile dans cet ordre et exécute les commandes contenues dans le premier de ces scritps trouvé et accessible en lecture.

Ce fichier a la même fonction que le fichier /etc/profile, à la différence près qu’il peut être modifié par l’utilisateur pour changer son propre environnement.

Comme le fichier précédent, ce script n’est interprété qu’à la connexion ; les modifications apportées ne sont prises en compte qu’après reconnexion de l’utilisateur.

3. ~/.bashrc

Le fichier ~/.profile n’est...

Environnement graphique

La configuration de l’environnement graphique dépend du bureau utilisé (KDE, GNOME...) et des applications qui s’y trouvent. Ceci dit, celle-ci est aisée car elle s’effectue à travers des outils ergonomiques et conviviaux.

Les menus proposés par les environnements de bureau permettent d’accéder à ces outils de configuration.

Par exemple, sous KDE le centre de configuration (systemsettings5) :

images/11RI02N.png

GNOME dispose d’un "centre de contrôle" (gnome-control-center) regroupant la plupart des outils de configuration de l’environnement :

images/611RI01N.png

Même si l’environnement et les applications graphiques sont paramétrés en grande partie à l’aide d’outils graphiques, les fichiers de configuration produits par ces outils restent des fichiers texte présents dans le répertoire personnel de l’utilisateur. Il est facile de les modifier avec un éditeur comme Vi ou de les recopier sur d’autres comptes.

Sauvegarde des données utilisateur

La sauvegarde de l’ensemble des données sur un système Unix - y compris les fichiers appartenant aux utilisateurs - est généralement du ressort de l’administrateur. C’est pourquoi le thème de la sauvegarde est abordé en détail dans les ouvrages d’administration système sous Linux.

Cependant, un utilisateur peut souhaiter effectuer lui-même une sauvegarde de ses données, ne serait-ce que pour faciliter le transport et la distribution de ses fichiers sur médias amovibles (disquettes, clé USB...).

Pour cela, le format de sauvegarde le plus répandu dans le monde Linux est le format d’archive tar associé au format de compression gzip.

tar

La commande tar est un outil d’archivage originellement prévu pour fonctionner avec les lecteurs de bandes magnétiques (tape archiver). Il est très utilisé dans le monde Unix et particulièrement sous GNU/Linux où les sources des logiciels libres sont archivées, avant tout, dans ce format.

Pour compatibilité avec d’autres Unix, la commande GNU tar accepte, en plus des options longues, les options courtes (monocaractère) préfixées ou non du caractère -.

Une des options suivantes est obligatoirement renseignée pour indiquer à la commande le type d’action à entreprendre :

c, --create

Création d’une archive.

r, --append

Ajout de fichiers en fin d’archive.

u, --update

Ajout uniquement des fichiers plus récents que l’archive, utile pour des sauvegardes incrémentales.

x, --extract, --get

Extraction des fichiers de l’archive.

t, --list

Affichage de la TOC (Table Of Contents) de l’archive : liste des fichiers contenus dans l’archive.

D’autres options peuvent...

Exercice

Exercice

Sauvegardez l’ensemble des fichiers présents dans votre répertoire personnel dans une archive compressée à l’aide de la commande tar.

Vérifiez ensuite son contenu à l’aide d’un outil graphique de votre choix.

Solution

Il faut veiller à ne pas créer l’archive dans le même répertoire que celui qui est archivé. Dans l’exemple, l’archive est sauvegardée dans le répertoire /tmp :

[nicolas]$ cd 
[nicolas]$ tar cvzf /tmp/sauvegarde.tar.gz . 
./ 
./Vidéos/ 
./Documents/ 
./Musique/ 
./Téléchargements/ 
./.bash_history 
./.config/ 
./.config/autostart/ 
./.config/user-dirs.locale 
./.config/user-dirs.dirs 
./.config/libreoffice/ 
... 

En utilisant le gestionnaire d’archives file-roller de GNOME, on retrouve bien l’ensemble des fichiers du répertoire personnel :

images/11RI06N.png