Blog ENI : Toute la veille numérique !
Offre estivale️ ☀️ : de -20% à -30% sur les livres en ligne et vidéos, avec le code PLAGE Cliquez ici !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Java Spring
  3. Rappels sur les éléments externes à Spring
Extrait - Java Spring Le socle technique des applications Jakarta EE (5e édition)
Extraits du livre
Java Spring Le socle technique des applications Jakarta EE (5e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Rappels sur les éléments externes à Spring

Codage equals et hashCode

L’égalité entre objets joue un rôle crucial dans Spring, particulièrement dans les architectures qui utilisent le mapping objet-relationnel (ORM), comme Hibernate et JPA. Dans ces systèmes, les notions de proxy sont fréquentes. Lorsqu’on travaille avec deux objets en mémoire, il est important de faire attention à ne pas confondre un proxy avec l’objet qu’il représente.

Pour éviter ce problème, vous pouvez utiliser instanceof au lieu de getClass() dans votre méthode equals(). instanceof vérifie qu’un objet est une instance d’une classe particulière ou de l’une de ses sous-classes, donc il renverra true même si l’un des objets est un proxy Hibernate.

Voici comment vous pourriez implémenter cela :

@Override 
public boolean equals(Object o) { 
    if (this == o) return true; 
    if (!(o instanceof MyEntity)) return false; 
    MyEntity myEntity = (MyEntity) o; 
    return Objects.equals(businessKey, myEntity.businessKey); 
} 

Dans cet exemple, nous utilisons instanceof pour vérifier que l’objet est une instance de MyEntity ou de l’une de ses sous-classes. Cela permettra à equals() de fonctionner correctement même si l’un des objets est un proxy Hibernate.

Par ailleurs, du point de vue métier, deux objets peuvent être considérés comme identiques même s’ils existent comme instances distinctes en mémoire. Cette distinction est particulièrement importante lorsqu’on travaille avec des collections.

De plus, nous utilisons parfois des clés techniques qui ne sont renseignées qu’au moment de la persistance.

Les méthodes equals et hashCode en Java ont une définition spécifique qui détermine comment les objets doivent être comparés et identifiés. Dans le contexte de Spring, Hibernate et JPA, où les proxies et les listes sont largement utilisés, il est nécessaire d’adapter ces méthodes pour assurer un comportement correct. Dans ce chapitre, nous utilisons les termes equals et hashcode pour faire référence respectivement aux méthodes equals...

Log4j, SLF4J et Logback

Dans le domaine de la journalisation en Java, Log4j a longtemps été le système standard pour enregistrer des messages d’information, de débogage et d’erreur. Cependant, la bibliothèque Logback (http://logback.qos.ch/) est apparue comme une alternative plus performante que Log4j.

Il est important de noter qu’avec Log4j, des préoccupations de sécurité ont été identifiées, notamment dans les versions antérieures à la 2.17. Ces problèmes de sécurité ont été adressés dans les versions plus récentes de Log4j.

Historiquement, Jakarta Commons Logging (JCL) était une des premières API de journalisation, mais elle était limitée dans ses fonctionnalités. Vers 2006, des projets majeurs comme Hibernate ont commencé à utiliser l’API SLF4J (http://www.slf4j.org/), contribuant à sa popularité. SLF4J a apporté des améliorations significatives, mais n’a pas complètement supplanté Log4j.

L’un des avantages de SLF4J est sa capacité à centraliser dans un seul ensemble de fichiers de logs les appels effectués par différentes API de journalisation, telles que JCL, Log4j et JUL (Java Util Logging - http://docs.oracle.com/javase/8/docs/api/java/util/logging/package-summary.html). Cela permet...

Bases de données H2 et HSQLDB

1. Description de la problématique

De nos jours, le monde des bases de données relationnelles SQL est très diversifié, avec de nombreuses options adaptées à différents contextes d’utilisation. Les versions commerciales les plus renommées incluent Oracle, DB2, SQL Server et Sybase. Parallèlement, il existe plusieurs bases de données open source telles que Derby, Firebird, HSQLDB, H2, Ingres, MariaDB, MySQL et PostgreSQL, qui sont parmi les plus populaires.

Pour les besoins de ce livre, nous nous concentrerons principalement sur HSQLDB et H2, en raison de leur grande flexibilité d’utilisation. Ces bases de données sont particulièrement adaptées pour développer des applications légères et pour la réalisation de tests. Elles peuvent fonctionner en mode mémoire ou avec des fichiers, offrent des consoles pour la gestion de la base et sont économes en termes de consommation de mémoire et d’espace disque.

H2 est privilégiée pour ses avantages supplémentaires, comme la compatibilité SQL avec Oracle, DB2 et MySQL. Bien que Spring ait historiquement utilisé HSQLDB pour les tests unitaires, nous explorerons comment H2 peut être utilisée à la place, profitant de ses fonctionnalités avancées et de sa compatibilité...

Fin de vie des versions de Spring

Spring a des dates de fin de version :

Version

Date de sortie

Support OSS

Support commercial

Dernière version

6.1

16 Nov 2023

31 Août 2025

31 Déc 2026

6.1.2 (14 Déc 2023)

6.0

16 Nov 2022

31 Août 2024

31 Déc 2025

6.0.15 (14 Déc 2023)

5.3 (LTS)

27 Oct 2020

31 Déc 2024

31 Déc 2026

5.3.31 (16 Nov 2023)

6.0

16 Nov 2022

31 Aout 2024

31 Dec 2025

6.0.16 (11 Jan 2024)

6.1

16 Nov 2023

31 Aout 2025

31 Dec 2026

6.1.3 (11 Jan 2024)

OSS support signifie le support pour la version open source.

Commercial Support signifie le support pour la version commerciale.

LTS signifie Long Term Support (support à long terme).

Points clés

Points à retenir :

  • Le framework Spring en version 6 requiert au moins Java 17.

  • Les méthodes equals et hashCode doivent être adaptées pour une utilisation avec Spring, Hibernate et JPA.

  • Nous utilisons Logback pour avoir de bons logs.

  • La base H2 est retenue dans les exemples pour sa simplicité d’utilisation.

  • Il faut suivre les montées de version pour minimiser la dette technique et contrer les failles de sécurité.